Publicité

Les marmottes 2020

Publié

Le retour des Marmottes sur France Télévisions

Format/Durée : Publicité – 10*10 secondes– 3D / Keyframe
Client : Digital-District
Sortie/Diffusion : juillet 2020

Des marmottes sportives pour l’été 2020

Après la musique et le cinéma, les marmottes de France Télévision s’attaquent au sport pour cette nouvelle saison de la saga désormais plébiscitée par les téléspectateurs.
Lorsque Digital District nous a contacté pour la préparation de cette nouvelle saison, c’est avec enthousiasme que nous avons accepté de relever le défi. Nous avons eu la chance de prendre en charge l’animation également, par l’intermédiaire de notre partenaire Tsunami. Cette proximité s’est avérée décisive pour faire les bons choix techniques.
En effet, donner vie à des marmottes qui pratiquent les sports à la manière des humains, mais avec la volonté de respecter leur animalité, sera le challenge du projet, autant pour le rigging que pour l’animation.

De belles collaborations

Antoine Moulineau a porté le projet pour Digital District. Il a supervisé et orchestré le lighting, le comp assembly et les VFXs.
La synergie a rapidement été trouvée avec l’équipe de Digital District Bordeaux, Steven Dupuy à la CG supervision et Julien Fabbris au CG pipeline.
Le modeling, le grooming et le lookDev des personnages ont été faits par Duc Phil N’Guyen. Les décors et accessoires ont été pris en charge par Interference Pattern.
C’est donc une équipe de spécialistes qui a été rassemblée autour du projet.

Un rig sur-mesure ...

Le challenge pour le rig s’est surtout concentré sur les membres inférieurs du personnage. En effet, s’il arrive aux marmottes de se redresser en position verticale, leur posture est très différente de la station debout d’un bipède (elles sont alors comme accroupies, leurs membres postérieurs repliés un peu comme un chien qui s’assoit). Cette intention particulière était à préserver car elle allait aider à rendre l’animal vraisemblable…
Mais cette posture est incompatible avec certains déplacements ou attitudes nécessaires à la pratique des sports concernés.
Le personnage devait donc, en fonction du contexte, adopter des postures très animales, réalistes, ou plus humaines. Un système particulier à donc été mis en place pour basculer entre ces deux modes d’articulation.

… et ses accessoires

Le personnage a ensuite été décliné en plusieurs “variations” avec des accessoires additionnels pour représenter les différentes icônes du sport : Monica Seles, Usain Bolt, Teddy Riner, les All Blacks, Michael Jordan, Laura Flessel, Neymar ou encore Laure Manaudou et Philippe Lucas.
Parmi les accessoires, le cas du Kimono de Teddy Riner fut plus complexe.
En effet, déshabiller un personnage à l’écran est une difficulté qui est généralement évitée.
Encore une fois ici, la proximité avec l’animation aura permis de trouver la bonne approche rapidement.

Un grand merci à Antoine Moulineau. À présent place au sport !